Accueil » Artistes » Mélissa Follet

Présentation

Mélissa FOLLET est une artiste française plasticienne autodidacte.
Née en 1998 à Grande-Synthe (59, France), elle vit actuellement à Rennes (34, France) où elle réalise ses jeux d’ombres et de lumières.
Depuis l’enfance, le dessin a toujours occupé une partie importante de sa vie, comme en témoigne cette anecdote : du haut de ses deux ans, lorsque son ventre criait famine, sa mère la mettait dans la chaise haute avec une feuille blanche et un crayon afin de cuisiner dans le calme…
Dix-neuf ans plus tard, Mélissa s’aperçoit que le dessin l’apaise toujours autant, et qu’elle prend toujours plus de plaisir à constater les réactions qu’il déclenche.
En utilisant le clair-obscur (crayon blanc sur support noir), en jouant avec la profondeur, les textures et les points de lumière, elle veut finalement créer une émotion, une sensation, un sentiment, que celui qui regarde interprétera intimement.

Démarche artistique :
En représentant le nu, le corps, le sentiment et l’émotion humaine et animale, elle cherche à immortaliser un moment pur, honnête et sans filtre.
Elle ose tout simplement montrer ce qu’on a tendance à cacher. Elle met en lumière la beauté de la chair et l’émotion, le souvenir qui l’accompagne avec une série sur le corps de l’Homme (Série « Corps sages »). Elle met en écho et entremêle réactions, attitudes, et sentiments que l’on peut voir aussi bien sur le visage d’un Homme que sur la figure d’un Animal. (Séries « Les vies dansent, « I nos sens » et « Faune et Flore »).
Dans chaque réalisation, le noir est finalement la force et le blanc est « le mot » : Tout deux forment une seule et même unité de sens.
La lumière blanche est composée de toutes les couleurs. Quant au « mot », il permet d’exprimer des sentiments, des émotions.
Si l’on considère que la lumière blanche est « le mot », alors, les couleurs qui la composent sont les sentiments qui le composent.
Quand un objet est éclairé par de la lumière blanche, il absorbe ses couleurs pour ne renvoyer que ce qu’il est. De la même manière, quand un sujet exprime une émotion, c’est parce qu’il a intériorisé les autres.
Le Noir est la force, la profondeur qui pousse et fait jaillir le blanc, le mot, pour former une entité. Le noir a donc absorbé les couleurs, les émotions sauf celles que le blanc laisse apparaître.

Mélissa Follet

IMG_20200223_181959_443

Formation(s)

Autodidacte

Compétences

Dessin, peinture

Galerie

Projets

Liens (artistes, association, collectifs, ...)

3 lieux d'expo que je fréquente

3 lieux d'expo ou j'ai exposé.e

The Brick Lane Gallery (Londres), Rossocinabro Gallery (Rome), La Galerie Libre Est L'Art (Paris)

Contact(s)

melissafollet98@yahoo.com